Faites de beaux rêves avec les nouveaux cauchemars de Wolfenstein: The Old Blood

BestOneYet

Les développeurs suédois de MachineGames ont prouvé l’année dernière avec Wolfenstein : The New Order qu’ils pouvaient moderniser les aventures de B.J. Blazcowicz, et ce sans trahir les racines de cette série légendaire. Ils ont également fait honneur au chef-d’œuvre original de 1992, développé par id Software, en cachant dans New Order le premier niveau du jeu de id en tant que bonus surprise.

Les fans de la première heure ayant vu leurs souvenirs ravivés par cette expérience seront donc heureux d’apprendre que le mode Cauchemar sera de retour dans Wolfenstein: The Old Blood ! Après avoir discuté avec Jerk Gustafsson, directeur de gestion et producteur délégué, nous sommes fiers de vous annoncer que l’intégralité du premier épisode de Wolfenstein 3D sera disponible pour peu que vous exploriez tout le contenu de The Old Blood.

Pour en savoir un peu plus sur la façon dont le studio a fait revivre ce titre culte, Jerk a accepté de répondre à nos questions pour le blog Besthesda.

Combien de niveaux Cauchemar y a-t-il dans The Old Blood ?

Il existe neuf niveaux Cauchemar dans The Old Blood, soit un pour chaque chapitre du jeu. Une grosse amélioration que nous avons apportée à The Old Blood est que les joueurs pourront rejouer chaque niveau Cauchemar. Dès que vous vous réveillez d’un cauchemar (en mourant, en terminant le niveau ou en utilisant la nouvelle option « se réveiller »), vous pourrez toujours vous recoucher et le refaire. Continue reading full article ›

Vault Boy of the Month de mai : Chimie!

bethblog-fo-vbotm-025Devenez le « Danger » des Terres désolées avec Chimie, T-shirt Vault Boy of the Month du mois de mai. Non seulement il vous permet de frimer avec vos compétences en Médecine, mais il prévient tout le monde que les Terres désolées sont à vous.

Chimie est disponible une semaine seulement, en tailles homme et femme, sur store.bethsoft.com. Et en plus, il brille dans le noir !

TwitchWorks voyage dans le temps avec Wolfenstein: The Old Blood

twitch-woldtob-bethesda_twitchworksTwitchWorks nous prépare une nouvelle fournée de ce bon vieux Wolfenstein alors que nous nous préparons pour la sortie de Wolfenstein: The Old Blood, fixée à la semaine prochaine. Gardez vos munitions à portée de main… Ça va chauffer demain, vendredi 1er mai, à 22 h 00. Twitch.TV/Bethesda

Wolfenstein: The Old Blood — Annonce « C’est pour bientôt »

InDaFace2_scrubbed
Wolfenstein: The Old Blood débarque sur Xbox One, PlayStation 4 et Steam dans un peu moins d’une semaine. Voici quelques informations importantes pour ceux qui se préparent à jouer.

Un jeu à part entière

Vous n’avez pas besoin de Wolfenstein: The New Order pour jouer à The Old Blood. Ce sont deux jeux indépendants l’un de l’autre. Vous ne pourrez d’ailleurs pas faire de sauvegarde de l’un à l’autre. Avec Wolfenstein Old Blood, vous allez plonger au cœur des évènements marquants le début de The New Order. Et si vous ne connaissez pas Wolfenstein : The New Order, c’est le moment de se rattraper ! A seulement 20€, ce serait dommage de passer à côté de la prequelle de l’un des fps de l’année dernière (élu 2ème meilleur fps 2014 par jeuxvideo.com)

Précommander/Précharger

Avec une taille avoisinant les 40 Go par plateforme (Xbox One, PlayStation 4 et PC), nous vous conseillons de précommander le jeu pour pouvoir le précharger et être prêt lors de son lancement.

wolftob-preordertables-FINAL_FR

Continue reading full article ›

Wolfenstein: The Old Blood – Jouer avec l’Histoire

Lorsqu’on parle de jeux vidéo, la nostalgie tient une place importante dans le cœur des joueurs. Elle peut parvenir à évoquer des émotions y compris chez des personnes qui n’étaient pas là à l’époque. Elle peut créer un lien plus fort entre les fans, peu importe qu’ils aient participé aux événements évoqués ou non. Elle pose le décor, définit l’atmosphère. Elle rend un jeu… spécial.

Wolfenstein: The Old Blood

Et c’est le cas avec Wolfenstein: The Old Blood. Dans les mains expertes du développeur MachineGames, ce jeu à part entière est la nostalgie incarnée.

Continue reading full article ›

Pourquoi nous expérimentons les mods payants de Skyrim sur Steam

skyrim-creationkit-steamworkshop-forblog_v2

Mise à jour : Après en avoir discuté avec Valve et écouté notre communauté, nous retirons les mods payants de Steam Workshop. Malgré nos bonnes intentions, votre réaction est claire, vous ne voulez pas de cette fonctionnalité. Votre soutien est essentiel pour nous et nous vous avons entendus.

 

Pourquoi nous expérimentons les mods payants de Skyrim sur Steam

Nous pensons que les développeurs de mods sont justement des développeurs. Nous apprécions que Valve propose à la communauté une nouvelle manière de les récompenser, et nous souhaitons transmettre cette option à nos joueurs. Nous vous écoutons et nous effectuerons des changements s’il le faut.

Notre histoire avec les mods remonte à 2002, avec The Elder Scrolls Construction Set. Nous sommes convaincus que le fait que vous puissiez vous approprier nos jeux est largement bénéfique. Même si vous n’essayez jamais de mods, l’idée que vous puissiez faire ce que bon vous semble fait partie de l’expérience même de nos jeux. Au cours des années, nous avons passé beaucoup de temps et porté beaucoup d’attention à nos jeux pour les rendre modifiables. Outre les difficultés juridiques, le temps passé et les coûts que cela représente ne nous ont pas rendu la tâche facile. Les mods sont l’une des raisons qui nous ont contraints à passer la classification par âge d’Oblivion aux plus de 16 ans, ce qui nous a coûté des millions de dollars. Alors que d’autres sociétés de jeux vidéo se sont détournées de cette possibilité, nous avons fait le choix de la défendre.

Nous recherchons en permanence de nouvelles façons de faciliter la création et le partage de mods. C’est pourquoi nous avons créé en 2012 le Steam Workshop pour Skyrim afin de faciliter la recherche et le téléchargement des mods. Grâce à Skyrim Nexus et d’autres sites, nos joueurs peuvent se procurer des mods plus facilement.

Mais tout cela nous semble encore trop peu. Seuls 8 % des joueurs de Skyrim ont déjà utilisé un mod et moins de 1 % en ont déjà réalisé un.

Lors de nos premières discussions avec Valve au sujet du Steam Workshop, ils nous ont présentés des données montrant les effets des contenus payants sur leurs propres jeux, joueurs et moddeurs. Ces effets étaient largement positifs. Ils indiquaient clairement que permettre aux créateurs de contenu de gagner de l’argent augmentait la qualité et le choix offerts aux joueurs. Ils nous ont demandé si nous souhaiterions adopter ce système.

Cela s’est passé en 2012, nous avions beaucoup de questions et une seule exigence : il fallait que la plateforme soit ouverte, et organisé différemment de la formule actuelle. Nous avons eu de nombreuses occasions d’intervenir et de prendre le contrôle des mods, mais nous nous y sommes toujours refusés. Nous voulions laisser nos joueurs décider de ce qu’ils considèrent être bon ou mauvais. Nous ne voulons pas émettre de jugement sur ce qu’ils font. Pour les mêmes raisons, nous sommes très prudents quand il s’agit de mettre un moddeur en avant sur ce blog.

Trois ans plus tard, Valve a réussi à lever les barrières juridiques et techniques pour rendre cela possible et nous les en félicitons. Ça n’a pas été simple. Ils ne nous obligent pas, ni nous ni personne d’autre, à utiliser ce système. Ils ouvrent simplement de nouvelles possibilités à tout le monde.

Nous pensons que la plupart des mods doivent être gratuits. Mais nous pensons aussi que notre communauté souhaite récompenser les meilleurs créateurs, parce qu’ils le méritent. Nous pensons que les meilleurs doivent être payés pour leur travail et traités de la même manière que les développeurs du jeu. Mais encore une fois, il ne nous appartient pas de décider qui sont ces créateurs.

Nous pensons également que ce n’est pas à nous de dire aux développeurs à quel prix vendre leurs créations. La décision leur appartient et c’est aux joueurs de décider si le prix leur convient. Nous avons connu cela avec notre propre travail, et cela nous rappelle notre premier DLC, Horse Armor. Horse Armor était notre premier pas dans un monde nouveau, et il nous a permis de mieux estimer la valeur de nos produits avec des DLC comme Shivering Isles, Point Lookout, Dragonborn et bien d’autres. Nous espérons que les moddeurs suivront notre exemple.

L’ouverture d’un marché comme celui-ci pose de nombreux problèmes. Ce sont les mêmes problèmes auxquels sont confrontés tous les développeurs de logiciels (le support, le vol, etc.), et les solutions sont identiques. Valve a trouvé d’excellentes solutions, mais d’autres problèmes se présenteront, et nous sommes certains qu’ils seront résolus à leur tour. Nous réfléchirons à la manière d’améliorer le système, mais uniquement si le besoin s’en fait ressentir.

Il y a probablement d’autres manières de soutenir les moddeurs, via des dons ou d’autres options. Elles nous conviennent toutes. Une solution ne remplace pas l’autre et nous souhaitons que la communauté puisse avoir le choix. Aujourd’hui, en une seule journée, un développeur de mods populaire a réussi à gagner plus d’argent grâce au Workshop payant de Skyrim qu’en plusieurs années d’appels aux dons.

Partage des revenus

Beaucoup ont remis en cause le partage des revenus et nous sommes d’accord pour dire qu’il est sujet à débat. Nous n’affirmons pas qu’il est parfait, mais nous pouvons vous expliquer comment nous l’avons établi.

D’abord, Valve touche 30 %. C’est un pourcentage standard dans les services de distribution numériques et nous pensons que Valve mérite ces 30 %. Nous n’avons aucun doute là-dessus.

Le reste est partagé à 25 % pour le moddeur et 45 % pour nous. Cette décision a été prise par nous et non par Valve.

Est-ce un partage équitable ? Il y a des arguments valables pour justifier qu’il soit plus ou moins élevé, ou équivalent. C’est le niveau standard de l’industrie à l’heure actuelle, qui a fait ses preuves aussi bien pour les jeux gratuits que payants. Après de nombreuses recherches et consultations auprès de Valve, nous avons décidé que ce serait un bon point de départ.

Ce n’est pas un moyen pour nous de récolter de l’argent facilement. Ce weekend, alors que Skyrim était gratuit pour tout le monde, les ventes de mods ont représenté moins de 1 % de nos revenus sur Steam.

Les discussions sur le pourcentage décident de l’attribution des recettes dans une relation d’affaires. Comment estimer la valeur d’une licence de jeu ? Sa base de joueurs actifs et son audience ? Les années supplémentaires passées à rendre le jeu ouvert et à en développer les outils ? Le jeu original qui fait l’objet de ces modifications ? Dès à présent, au vu des premières ventes à un taux de 25 %, nous constatons que certains moddeurs gagnent plus d’argent que certains membres du studio dont le contenu est édité.

Nous examinons également comment fonctionnent d’autres licences, comme Kindle Worlds d’Amazon, où les utilisateurs peuvent publier leurs fictions et gagner entre 15 et 25 %, mais où il ne s’agit que d’une licence, sans contenu ni outils.

Le taux de 25 % est en place sur Steam depuis des années avec succès, et il constitue actuellement notre meilleur point de référence. D’autres jeux proposeront bientôt des mods payants sur Steam ; certains seront à 25 %, d’autres non. Avec le temps, nous serons en mesure d’estimer si ce taux convient à notre communauté et à nous-mêmes. S’il faut le changer, nous le changerons.

Les problèmes plus vastes des communautés de joueurs et de moddeurs

C’est ce qui nous préoccupe le plus, ce à quoi nous portons le plus d’attention. Même si nous semblons extérieurs à la communauté, nous en faisons partie. C’est dans notre nature. Nous ne nous « déconnectons » pas complètement après avoir quitté le travail. Nous comprenons parfaitement les implications potentielles à long terme des mods payants. Nous pensons que la plupart sont positives. Mais certaines ne le sont pas. Certaines risquent de nuire à ce que nous avons mis tant de temps à construire. Nous y avons consacré autant d’énergie que nos joueurs.

Certains craignent que tout cela ne mène à un monde où les mods seront liés à un système unique, verrouillé, où le contenu gratuit ne sera plus accessible. C’est à l’opposé de ce que à quoi nous tenons. Non seulement nous voulons plus de mods, plus faciles d’accès, mais nous sommes tout à fait opposés aux DRM. La plupart des gens l’ignorent, mais nos propres DLC Skyrim sont dépourvus de DRM. Oblivion est sorti sans DRM parce que cela affectait le jeu d’une manière qui nous déplaisait.

Il y a des choses que nous pouvons maîtriser, et d’autres non. Nous continuons de penser que notre communauté est la plus à même de savoir cela, et c’est à elle de décider comment les mods doivent fonctionner. Nous pensons qu’il est important de proposer un choix supplémentaire par rapport à ce qui existe déjà.

Nous continuerons de faire ce qu’il faut pour que notre communauté et nos joueurs soient aussi heureux que possible. Nous espérons que vous en ferez de même.

Bethesda Game Studios

 

 

Wolfenstein: The Old Blood : les toutes dernières infos !

pipes02

Vous êtes à peine remis de l’annonce tonitruante de Wolfenstein: The Old Blood que sa date de sortie s’approche à grands pas. En effet, cette préquelle de The New Order sera disponible dans moins de deux semaines !

Depuis l’annonce nous nous sommes employés à partager sur notre page Facebook Wolfenstein des images et extraits du jeu créés par les équipes de MachineGames. Les contributions de la semaine dernière, conçues par l’artiste Christoffer Lovéus, donnent un bon aperçu de la responsable en chef de la division paranormale des SS et passionnée d’archéologie Helga Von Schabbs.

CC45kK9WgAEnKCf

Que cherche Helga exactement ? Et qu’est-ce qui la rend si maléfique ? Tommy Tordsson Björk, concepteur narration en chef de MachineGames, nous détaille un peu plus ce sinistre personnage :

« Helga est une chasseuse de trésors intelligente, aventurière et obsessionnelle, complètement imperméable à la douleur des autres et amatrice des bons vins de la cave du château de Wolfenstein. Venant d’une famille noble, elle a été victime de la polio étant enfant, ce qui lui a laissé des séquelles au niveau d’une jambe.

Elle veut absolument contrôler sa destinée et laisser son empreinte dans l’Histoire. Pour Helga, rejoindre les nazis était, en plus d’affirmer son idéologie, un moyen de parvenir à son objectif. À travers ses recherches archéologiques, elle essaie de se connecter à son aïeul le roi Otton, le Saint Empereur Romain. »

Si vous avez manqué nos précédents aperçus, consultez le diaporama ci-dessous qui comprend les meilleures images, et AIMEZ la page Facebook officielle de Wolfenstein pour profiter des prochains contenus avant tout le monde.

Wolfenstein: The Old Blood

D’ici au lancement prévu le 5 mai, nous avons encore beaucoup à partager concernant The Old Blood : du gameplay, des écrits, et bien plus.

woof

Week-end Skyrim : c’est gratuit, qui dit mieux

image001Pour fêter l’annonce des mises à jour du Workshop de Skyrim, The Elder Scrolls V: Skyrim devient gratuit pour le week-end !

Si vous ne possédez pas déjà Skyrim, vous pouvez télécharger la version de base et y jouer gratuitement, autant que vous le voulez, à partir de maintenant (23/04/15 à 19 h) et jusqu’à lundi 19 h. Vous pouvez même télécharger des mods gratuits sur le Workshop pour enrichir votre expérience.

En plus de l’accès gratuit au jeu, nous vous proposons de sacrées économies sur l’ensemble des contenus de Skyrim pour ce week-end. Les offres :

  • Skyrim Édition Légendaire – 66 % de réduction/39,99 $ ou 13,60 $
  • Skyrim (jeu principal) réduction de 75 %/19,99 $ ou 5 $
  • Dawnguard réduction de 62,5 %/19,99 $ ou 7,50 $
  • Dragonborn réduction de 62,5 %/19,99 $ ou 7,50 $
  • Hearthfire réduction de 50 %/4,99 $ ou 2,50 $

Remarque : Vous devez posséder un exemplaire de Skyrim pour accéder aux mods payants.

Le Workshop de Skyrim accueille désormais les mods payants

skyrim-creationkit-steamworkshop-forblog_v2

Nous avons depuis longtemps d’excellentes relations avec nos amis de Valve. Nous avons travaillé main dans la main pour que le Workshop devienne une partie importante de Skyrim et nous sommes ravis que le fruit de nos efforts communs voie enfin le jour. Vous pouvez maintenant faire payer les mods que vous créez.

Contrairement à d’autres jeux hébergés sur Steam permettant aux utilisateurs de vendre leurs créations, ce sera le premier jeu à posséder un marché ouvert. Il ne sera pas géré par nous ni par Valve. Pour nous, il est capital que nos fans puissent créer et télécharger ce qu’ils veulent, et puissent décider du coût de leurs œuvres.

Un grand nombre de nos fans créent des mods de jeu depuis la sortie de Morrowind, il y a plus de 10 ans. Ils ont désormais la possibilité de gagner de l’argent en faisant ce qu’ils aiment. Et les fans ont un nouveau moyen de soutenir leurs créateurs de mods préférés. Nous avons également mis à jour Skyrim et le Creation Kit avec de nouvelles options prenant en charge les mods payants, comme la possibilité de télécharger des fichiers maîtres ou d’ajouter des catégories, et nous avons supprimé les contraintes de taille de fichier.

Qu’est-ce que cela implique pour vous ?

En tant que moddeur, vous pouvez maintenant créer une liste de vos œuvres au prix que vous désirez. Mais vous pouvez aussi continuer à partager vos projets gratuitement. Pour ceux qui achètent de nouveaux mods, Valve garantit que vous pouvez essayer n’importe quel mod sans risque.

Pour plus de détails sur les changements apportés au Workshop de Skyrim, consultez la page d’annonce de Steam et la FAQ.

Les mods sont importants depuis longtemps pour nos jeux. Nous essayons de créer des mondes vivants que vous pouvez vous approprier, mais ce n’est que grâce aux mods que ceci est réalisable. Merci encore pour votre incroyable soutien au cours de toutes ces années. Nous espérons que cette étape apportera un nouveau souffle de vie à Skyrim au bénéfice de chacun.

Bethesda Game Studios

Preview : atouts et Succès de Wolfenstein: The Old Blood

MarkOne_v2_scrubbed_wLegal

Si vous avez terminé Wolfenstein : The New Order, vous savez que la rejouabilité du jeu est accentuée par le système d’atouts, basé sur des objectifs de gameplay à atteindre. Le jeu Wolfenstein : The Old Blood (disponible le 5 mai en numérique, le 15 mai en boîte) reprend ce système.

Cette semaine, sur notre page Facebook Wolfenstein officielle, nous découvrirons certains de ces atouts, qui permettent également de débloquer des Succès sur Xbox One/Steam et des Trophées sur PlayStation 4.

En attendant la suite sur Facebook, voici un avant-goût avec l’atout que nous dévoilons aujourd’hui, « Transport de mitrailleuses » :

achievement_carry_mg46_240Comment l’obtenir : effectuez 200 éliminations avec le MG46.

Ce qu’il apporte : vous n’avez plus à abandonner de mitrailleuses derrière vous. Permet de stocker une mitrailleuse lourde dans l’inventaire/le menu de sélection des armes.

Pensez à vous connecter tous les jours de cette semaine sur Facebook.com/Wolfenstein pour voir de nouveaux atouts et de nouveaux Succès/Trophées.