Cette semaine sur Steam : la démo spéciale Halloween de The Evil Within

IMG_3692

Halloween est là, venez — gratuitement– vous faire des cheveux blancs sur Steam dans trois chapitres de The Evil Within !

Dès le 30 octobre, vous pourrez profiter gratuitement des trois premiers chapitres du jeu. Si vous décidez ensuite d’acheter le jeu, votre progression sera sauvegardée et vous recevrez en bonus Call of Cthulhu. Enfin, et pour une durée limitée, nous vous offrons 50 % de réduction sur le Season Pass The Evil Within !

Vous avez déjà acheté The Evil Within et son Season Pass ? Vous en profiterez aussi : les heureux détenteurs du jeu complet trouveront Cthulhu dans leur bibliothèque et les détenteurs du Season Pass bénéficieront d’offres spéciales sur d’autres titres Bethesda.

Mise à jour Steam : The Evil Within

The-Evil-Within-Logo

Si vous jouez à The Evil Within aujourd’hui, vous remarquerez une mise à jour automatique du jeu.

Avec cette mise à jour, les joueurs dotés de PC bien équipés trouveront dans leurs paramètres la possibilité de passer de 30 ips à 60 ips, mais aussi de désactiver les bandes noires, ce qui leur permettra de profiter pleinement de leur écran.

Liste exhaustive des modifications :

Notes de mise à jour

  • Ajout d’une fonction ips
    • Dans les paramètres, vous pouvez maintenant passer de 30 ips à 60 ips.
  • Paramètre bandes noires
  • Les bandes noires peuvent être affichées/masquées depuis l’interface utilisateur
  • Résolution des problèmes de gameplay en >30 ips
  • Résolution des problèmes d’affichage suite à la désactivation des bandes noires
  • Les succès apparaissent lorsque l’interface de commande est activée
  • Résolution du problème de démarrage du jeu en mode fenêtré
  • Modifications de localisation mineures

Les prochaines actualités concernant The Evil Within vous seront communiquées sur le Bethesda Blog.

Dans les coulisses de Bethesda : The Evil Within – Le Sadique

Dans l’épisode de cette semaine sur “Les créatures du mal”, Adam Sessler interroge Shinji Mikami et l’illustratrice Ikumi Nakamura au sujet du Sadique, le maniaque à la tronçonneuse de The Evil Within. (Vidéo ci-dessus, des sous-titres en français sont disponibles)

Passez en revue les précédents épisodes d’Adam Sessler à la découverte de The Evil Within (dont l’épisode de la semaine dernière sur le Gardien) en consultant notre chaîne YouTube ou en regardant toute la série depuis notre playlist, ci-dessous…

La douce musique du mal version The Evil Within

tew_digital_album-03La petite musique de votre vie a besoin d’un peu plus d’intensité ? De folie ?

La bande originale de The Evil Within comprend 18 morceaux emblématiques du jeu, qui suffiront amplement à faire remonter votre tension entre deux parties ou à donner un petit coup de fouet à votre fête d’Halloween.

Téléchargez la bande originale de The Evil Within sur iTunes.

Les premiers tests de The Evil WIthin sont en ligne!

evilwithin3

Et ils sont bons ! Découvrez ci-dessous les premiers avis des sites français sur The Evil Within. Spoiler : Ils sont unanimes sur le fait le dernier né de Shinji Mikami signe le grand retour du Survival Horror ce qui devrait achever de convaincre tous les fans de la grande époque.

Le retour du vrai Survival Horror ! » pour Jeuxactu.com,

Une démonstration magistrale » pour Gameblog.fr,

Un excellent Survival Horror à conseiller à tous les fans de Resident Evil » pour jeuxvideo.com.

Dans les coulisses de Bethesda : La création du Gardien

Dans notre nouveau volet sur les coulisses de The Evil Within, Adam Sessler interview le créateur du jeu Shinji Mikami et l’illustratrice Ikumi Nakamura, au sujet de l’adversaire le plus emblématique du jeu : le Gardien.

Pour regarder d’autres vidéos de Sessler en immersion dans les studios de Mikami, parcourez ci-dessous la playlist de notre série.

Le mal s’invite aujourd’hui !

Éteignez les lumières et poussez le volume à fond : Halloween a pris un peu d’avance avec la sortie de The Evil Within, le retour de Shinji Mikami au genre qu’il a créé, le Survival Horror !

Félicitations à Mikami-san et à son équipe de Tango Gameworks ainsi qu’à toutes les personnes ayant permis la sortie du jeu aujourd’hui en Amérique du Nord et en Europe sur cinq plateformes : Xbox One, Xbox 360, PlayStation 4, PlayStation 3 et PC.

Ne manquez pas tout au long de la semaine de nouvelles actus concernant le jeu, des astuces de survie, des tests et les moments forts de la communauté.

Ne ratez pas non plus notre diffusion en direct sur Twitch aujourd’hui-même, pour nous voir aborder les premiers chapitres du jeu. Le spectacle commence à 19h.

Après une petite pause, retrouvez notre communiqué de presse dédié au lancement du jeu ! Continue reading full article ›

Bethesda France lance sa chaîne Twitch

TEWTwitchFRTout est dans le titre :)

Vous pourrez désormais nous retrouver de temps à autres sur http://www.twitch.tv/BethesdaFR, pour des gameplay commentés et autres évènements vous permettant d’aborder les jeux Bethesda sous un autre regard.

Premier RDV demain à 19h avec @KevinRazy (du Studio Bagel) et @SAbdelhamid (de Canal+) qui vont se frotter à The Evil Within pour son lancement !

The Evil Within – Un monde effroyable

La semaine prochaine à la même heure, vous entendrez des histoires d’horreur dépassant de loin le scénario même de The Evil Within. Capable de mettre au défi les pires durs à cuire du Survival Horror, le jeu devrait monopoliser les discussions autour de la machine à café.

Vous cherchez des conseils de survie ? Regardez notre dernière vidéo, Un monde effroyable, et lisez le nouvel article de Fran Reyes, revenue vous filer un coup de main avant que le mal ne s’invite dans votre salon. Cette fois, elle vous parlera de l’importance d’étudier l’environnement, de savoir choisir entre combattre ou fuir pour sauver sa peau et de l’utilisation des pièges à votre avantage.

Si vous avez manqué les épisodes précédents, lisez les deux premiers posts de Fran, Toutes les balles comptent et Survivre à tout prix. Vous nous remercierez plus tard.

Prévoir l’imprévisible dans The Evil Within

Il y a un moment au tout début de The Evil Within où Sebastian Castellanos, inspecteur de police de Krimson City, se rend compte que la tuerie sur laquelle il travaille cache quelque chose de bien plus terrible. Quand les fondations de l’hôpital psychiatrique où il mène l’enquête se mettent à trembler violemment, il se précipite vers la sortie pour s’échapper et découvre alors une vision d’enfer : le sol s’est effondré, laissant place à des gouffres sans fond qui avalent des gratte-ciels entiers.

Est-ce la réalité ou un cauchemar tordu ? Vous passerez le reste de votre aventure à chercher la réponse, tout en plongeant de plus en plus profondément au cœur du mystère central du jeu et en luttant constamment pour survivre dans un environnement dangereux en perpétuelle évolution. Chaque fois que vous pensez savoir où vous êtes et où vous allez, le monde change et vous met brusquement en péril dans une arène ou face à de nouveaux adversaires redoutables… voire les deux. À vrai dire, le jeu semble prendre un malin plaisir à vous surprendre.

Assaillants à distance

Un excellent exemple de la manière dont The Evil Within vous force à rester vigilant survient à mi-chemin de la campagne. Après avoir traversé à toute allure des couloirs sombres et des pièces exigües pour échapper à un boss particulièrement diabolique, vous finissez par arriver dans des ruines ensoleillées. Des ponts de fortune et des marches en pierre mènent à des portes verrouillées et à des affleurements sur lesquels sont postés des Hantés (le nom de nombreux ennemis qui rôdent dans le jeu).

FranSniper

Viser les ennemis éloignés avec le fusil de précision nécessite temps et patience, deux choses que vous n’avez pas forcément quand vous êtes assailli, mais chaque touche est incroyablement efficace.
Les affrontements se succèdent tandis que vous vous frayez un chemin à travers les pièces et sur les toits, jusqu’à ce que vous atteigniez une impasse particulièrement redoutable : au loin, des tireurs d’élite apparaissent. S’ils vous voient à découvert, une pluie de carreaux mortels s’abattra sur vous. Heureusement, c’est aussi à cet endroit que vous obtiendrez votre propre fusil de précision. Mais il n’est pas facile de trouver le moment propice pour abattre ces deux ennemis avec votre nouvelle arme, puisque vous devrez toujours être à couvert pour éviter leurs rafales de flèches. Ce mélange de furtivité et d’action est une constante dans The Evil Within. Le jeu regorgeant de situations où la patience et la méthode sont davantage récompensées que les tactiques directes, vous ne ferez pas long feu sans varier votre approche du combat.

D’ailleurs, la précipitation est rarement payante dans un jeu rempli de surprises et de rebondissements. Si vous gaspillez trop de munitions ou d’objets pendant un combat, vous pourriez vous retrouver vulnérable aux autres dangers qui vous guettent. Et en guise d’avertissement pour les non-initiés : dans cet exemple particulier avec les tireurs, vous avez intérêt à vous assurer que chaque tir touche sa cible pour éviter de gaspiller des cartouches de fusil à pompe ou des carreaux d’arbalète. Vous en aurez rapidement besoin.

Fuir ou combattre, telle est la question

Il faut tout de même noter que les combats ne peuvent pas tous être gagnés : personne ne vous traitera de lâche si vous prenez la fuite pour éviter un conflit. Dans certaines zones, vous pouvez vous cacher sous un lit ou dans un placard pour reprendre votre souffle et évaluer la situation. Si vous êtes à court de munitions ou de seringues de soin, il pourrait être judicieux de vous réfugier dans une armoire pour échapper à vos poursuivants, dont la menace est indiquée par la jauge de détection du jeu. (Remarque : Cette jauge est activée automatiquement en mode de difficulté Détente, mais elle doit être activée manuellement en mode Survie).

FranSneakV3 Il n’est pas recommandé de foncer tête baissée en tirant à tout va. Prenez toujours le temps d’examiner les lieux en restant dans l’ombre pour évaluer la situation.

Quand un Hanté rôde dans les parages, une icône d’œil s’affiche à l’écran. Cet œil surveille les environs tant que vous restez inaperçu et s’ouvre en grand dès qu’un ennemi vous a repéré. À ce moment, vous devez prendre une décision : vaut-il mieux fuir ou combattre ? Il est parfois utile de trouver une cachette ou de s’éloigner suffisamment de l’adversaire pour revenir ensuite discrètement. Difficile de garder son sang-froid quand on n’a plus que quelques balles dans son inventaire… Mais en restant calme, vous pourrez vous approcher de nouveau d’un ennemi qui n’est plus conscient de votre présence pour réaliser une attaque furtive qui n’utilise aucune munition.

Dans certains cas, la fuite est la seule solution pour survivre. Rien de tel que d’être pourchassé par un monstre rapide dans de sombres couloirs sinueux ou des espaces exigus pour avoir des sueurs froides, mais certains des boss de The Evil Within ne peuvent pas être vaincus par des méthodes conventionnelles (voire pas du tout). Dans ces situations, votre doigt et la touche de course seront inséparables. Votre vitesse et la distance que vous pouvez parcourir en courant sont déterminées par votre endurance, un attribut qui peut être amélioré à l’aide du gel vert récupéré au fil de votre aventure.

FranMazeTrapNe paniquez pas. En gardant votre sang-froid, vous aurez plus de facilité à parcourir ce labyrinthe cauchemardesque rempli de pièges et à éviter de sauter sur une mine dissimulée.

Mais attention : il n’est pas forcément judicieux de foncer tête baissée pour échapper à un ennemi apparemment invulnérable sans faire attention à votre environnement. Certaines poursuites sont plus simples que d’autres, mais elles ne se ressemblent pas forcément. Dans une zone, il pourrait vous suffire de courir comme un dératé pour fuir l’ennemi, en esquivant simplement quelques obstacles. Dans d’autres, comme contre le redoutable Gardien armé de son maillet, vous devrez non seulement éviter ses attaques, mais aussi vous méfier des pièges qu’il pose sur son passage. Si vous marchez sur l’une de ses mines, vous subirez des dégâts et vous devrez vous libérer manuellement des barbelés qui vous enserrent la jambe (en remuant l’un des sticks analogiques) pendant que le Gardien se rapproche de vous… Une situation qui ne manque pas de piquant. De bons réflexes et une visée stable seront nécessaires pour désamorcer rapidement ou simplement détruire ces mines. Vos nerfs vous en remercieront.

Un monde de pièges

Le combat est une constante au fil de la campagne, mais ce n’est pas la seule difficulté que vous devrez surmonter. Les menaces ne se résument pas toujours à des vagues de Hantés ; certains obstacles sont beaucoup plus sournois. Si l’affrontement contre le Gardien vous force à rester vigilant avec l’ajout de pièges, d’autres combats vous obligeront à parcourir des zones remplies de ces obstacles mortels en un temps limité.FranKeeperTrapsLe Gardien réapparaît et pose des mines au sol à chaque fois que vous le rencontrez. Prenez le dessus en restant à l’écart de ses pièges.

Dans une zone particulièrement ardue, vous êtes pourchassé par un ennemi informe capable d’apparaître à volonté, traversant sans mal les clôtures et les portes d’un labyrinthe dont vous ne pourrez pas sortir avant d’avoir trouvé un passage dégagé. Comme si le stress de la poursuite ne suffisait pas, vous risquez aussi une mort immédiate à cause des pièges explosifs fixés aux murs, des impasses et d’autres obstacles mortels qui parsèment votre route. Comme vous devez redoubler d’habileté et de rapidité pour échapper à votre poursuivant, vous n’aurez pas toujours le temps d’esquiver ou de désamorcer les pièges dissimulés : il vous faudra parfois décider quelles menaces neutraliser en priorité et ce dans le feu du combat. C’est une épreuve stressante qui parvient à se différencier des nombreux combats déjà surmontés, mais elle n’en est pas moins terrifiante.

Malgré tout, les pièges ne sont pas toujours vos ennemis. Aussi dangereux qu’ils puissent être dans certaines situations, vous pouvez aussi les utiliser à votre avantage. Évidemment, vous obtiendrez en les désamorçant des pièces détachées indispensables à votre arbalète Agonie. La possibilité de récupérer des pièces et de fabriquer des carreaux en plein combat (tout en esquivant les attaques) signifie que vous aurez toujours des projectiles à votre disposition si jamais vous vous retrouvez à court de balles. Mais dans certaines phases plus furtives, il peut être incroyablement satisfaisant d’attirer un Hanté sanguinaire dans un piège à loup. Encore mieux, en leurrant une bande de brutes épaisses dans un couloir que vous aurez au préalable rempli de pièges à acide, vous pourrez éliminer plusieurs ennemis d’un coup sans sacrifier la moindre balle.

TrapDisarmV2Les bruits forts comme les explosions et les coups de feu attireront les Hantés. Le désamorçage des pièges est silencieux et vous rapportera des pièces détachées qui vous permettront de fabriquer des carreaux pour l’arbalète Agonie.

Cherchez toujours dans l’environnement et votre inventaire les meilleurs moyens d’aborder un combat. Si quelque chose semble impossible au premier abord, vous devrez sans doute utiliser les ressources à votre disposition de manière plus ingénieuse.

Il faut tout de même avouer qu’aucun des quinze chapitres de The Evil Within ne vous ménagera. Mais si vous survivez, vous serez récompensé par une “Nouvelle partie+” proposant des armes supplémentaires et d’autres nouveautés, comme la possibilité de relever le défi de deux nouveaux modes de difficulté supérieure : Cauchemar et Akumu. Ce dernier, qui signifie également “cauchemar” en japonais, est réputé dans les studios de Bethesda et Tango pour être quasiment impossible à terminer. Quelle âme courageuse surpassera toutes les autres en réussissant cet exploit ?

Avec ses réalités changeantes tourmentant constamment vos nerfs ébranlés, auxquelles s’ajoute la terreur constante de ne pas savoir ce qui vous attend dans l’obscurité, mieux vaut vous préparer à toute éventualité.